• la méduse bleue de Cuba

    la méduse bleue de Cuba

     

    la méduse bleue de Cuba

     

    la méduse bleue de Cuba

     

    cette méduse bleue est aussi appelée jellyfish ou concombre portugais; on les trouve quand l'eau est chaude, comme chez nous;

    les longs filaments sont très urticants et il faut faire attention quand on se baigne surles plages non gardées;


  • Commentaires

    23
    Vendredi 29 Juin 2012 à 17:24

    j'aime pas ces bebetes
    ce matin c'était assez grisaille, mais le soleil est de retour et ça chauffe.
    bonne journée

    22
    Jeudi 28 Juin 2012 à 23:01

    Bonsoir Yvon, elle est très jolie cette méduse mais j'ai toujours craint cette bébête.. ça me faisait peur d'aller dans l'eau quand il y en avait.


    bon week end avec plein de bisous


    chatou

    21
    Jeudi 28 Juin 2012 à 19:48

    je n'aime pas du toutles méduses !!

    Le beau temps est revenu, c'est super

    mille bisous mon cher Yvon

    20
    Jeudi 28 Juin 2012 à 18:46

    Bonsoir,

    J'ai fermée les yeux !!!!

    cl tj fermé, tout le reste est ok...

    Belle soirée....

    19
    Jeudi 28 Juin 2012 à 18:28

    voilà pourquoi je ne nage que peu en mer ... deja je suis pas trop plage mais les méduses alors j'aime pas du tout méme si au niveau couleur elles sont parfois superbes! avec des tons roses mauves magnifiques ...mais loin de moi alors :)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    18
    Jeudi 28 Juin 2012 à 18:12
    TititeParisienne*

    Bonjour Yvon,

    Alors elle je la déteste !! je devais avoir 9 ans, j'étais en vacances à l'ïle D'Oléron et j'ai été brûlée par une méduse dans le dos et la cuisse, oui ça fait très mal !

    Bonne soirée, amitiés, Véronique.

    17
    Jeudi 28 Juin 2012 à 18:05

    Salut, j'espère que tu as passé une bonne journée, bisous ^^

    16
    Jeudi 28 Juin 2012 à 16:52

    Oups, rien qu'à la regarder, j'ai des frissons partout. .. J'en ai peur....

    Ici aussi, c'est lourd, mais ils ont annoncé la pluie pour ce week-end, alors on espère...

    Bises!

    15
    Jeudi 28 Juin 2012 à 16:21

    Bounjour Yvon, n'étant pas une adepte des plages je ne connaissais pas vraiment les méduses. En voyant tes photos je suis tentée de dire qu'elle est belle, Mais grâce au commentaire de Sourour je change d'avis sur ces bestioles, merci Sourour. Bisous. Gigi

    14
    Jeudi 28 Juin 2012 à 15:58

    Je ne connaissais pas ces méduses, par ailleurs superbes! Merci pour cette découverte, cher Yvon!

    Bonne journée "muy caliente"! Amitiés, Gianni

    13
    Jeudi 28 Juin 2012 à 15:11
    j'ai toujours vu des blanches ça fait drôle d'en voir une bleue ti bo
    12
    Jeudi 28 Juin 2012 à 13:17

    bonne journée 

    11
    Jeudi 28 Juin 2012 à 12:50

    Bonjour Yvon

    Bon je te les laisse !!!

    Belle journée et A+.....

    10
    Jeudi 28 Juin 2012 à 10:48

    Très belle, mais comme tu le dis si bien, attention de ne pas se frotter à la belle!

    Gros bisous Yvon, passe une bonne journée!

    9
    M
    Jeudi 28 Juin 2012 à 10:44

    À  voir comme ça reposant sur le sable on ne s'imaginerait pas que ça crée des dégats corporels considérables.

    8
    Jeudi 28 Juin 2012 à 10:36
    didier34

    Dangereuse mais belle !

    belle journée

    7
    Jeudi 28 Juin 2012 à 09:26

    comme sur 'lautre blog tout est parfait comme promis

    la méduse elle a fait des ravages l'an apssé au Maroc

    Blog de capcactus :CAPCACTUS, PHYSALIE

    Physalie vient du grec et signifie Bulle d'eau.

    Cramponnées sur les plages et très dangeureuse, elle cause de profondes brûlures aux nageurs.

    Le corps peut mesurer jusqu’à 30 cm. Les tentacules mesurent 20 mètres en général mais peuvent atteindre 50 mètres. Le corps, transparent, peut être rose, bleu ou violet.

    Le Physalie est un organisme aquatique lié à la surface de l'eau. C'est en fait une colonie de polypes et médusoïdes soutenue à la surface par un flotteur. On trouve cet organisme dans les mers tropicales, mais les vents dominant peuvent des fois les déporter vers les côtes européennes, ou l'on assiste certaines années a des échouages massifs.

    Cet organisme est composé d'eau a 90%.

    blauequalle.jpg

    physalie01.jpg

     Des physalies, ressemblant à des méduses, à l’origine des brûlures causées à des baigneurs

    photo de piqure de physalie avec brulures en coups de fouet au niveau du dos. Credit photo : poste de secours de la Grande Plage de Biarritz.
     On comprend mieux en voyant cette photo que la longueur des filaments des physalies puissent occasionner des lésions « en coup de fouet »… La même brûlure chez un enfant aurait pu avoir de graves conséquences. La douleur occasionnée peut entraîner un malaise dans l’eau et une noyade.
    <table border="0" cellspacing="0" cellpadding="0" align="right"> <tbody> <tr> <td></td> </tr> <tr> <td align="center" bgcolor="#E9E9E9"> </td> </tr> </tbody> </table>

    Avec les hausses des températures intervenue ces derniers jours, des jeunes ont commencé à se baigner à la plage. Un certain nombre d’entre eux ont été hospitalisés mardi dernier à l’hôpital Moulay Youssef à Casablanca pour des brûlures de peau suite au contact avec des physalies, animaux marins ressemblant à de méduses, rejetées par la mer en grandes quantités infections de peaux, généralement bénignes quoique douloureuses, sont causées par un venin que secrètent les physalies pour immobiliser leurs proies parmi la faune marine. A côté des physalies, on a observé aussi la présence des méduses rejetées par la mer. Des pêcheurs sardiniers ont vu leur travail perturbé par de grosses quantités de physalies prises dans leurs filets. La plupart des informations concernant le phénomène sont apportées par des observations des professionnels de la pêche côtière. Les physalies vivent en colonies accrochées à une espèce de flotteur de forme ovale qui flotte sur l’eau et permet aux physalies de se déplacer grâce aux courants marins et au vent. Les physalies qui s’accrochant à ce flotteur dit pneumatophore sont constituées commedepuis une dizaine de jours sur le littoral marocain. Ces des filaments de chevelure qui peuvent avoir une longueur de 10 à 50 mètres de long. Reste à savoir la raison pour laquelle les physalies en si grand nombre sont rejetées par la mer. Selon certaines explications, cela pourrait être dû à des perturbations des écosystèmes comme nous l’explique Hicham Masski, écologue halieute à l’INRH. Le réchauffement climatique est l’une des causes des perturbations qui font par exemple que des espèces tropicales de poissons comme la sardinelle, poisson venu des régions du Sénégal, se retrouvent dans les eaux marocaines, région de Casablanca, alors qu’on avait pu observer sa présence ne dépassant pas le sud d’Agadir dans les années 70, nous indique M. Masski.
    Cette étrange créature est composée d’environ 90% d’eau. Elle ne nage pas. Une crête en haut du flotteur (pneumatophore) joue le rôle d’une voile.Ce pneumatophore permet donc à la colonie de se déplacer en fonction des vents et de la marée.

    6
    Jeudi 28 Juin 2012 à 09:25

    pas glop ces petites bêtes ...

    bisous

    sylvie

    5
    Jeudi 28 Juin 2012 à 09:15

    Merci Yvon ....je préfère la voir en photo...par ailleurs très réussie !

    Belle journée !

     

    4
    Jeudi 28 Juin 2012 à 09:08

    tout est parfait ,moins bien pour le temps depuis 1 heure
    pour l'instant le soleil c'est caché, le ciel est gris, mais toujours très chaud,
    bonne journée

     

    3
    Jeudi 28 Juin 2012 à 08:43

    Bonjour Yvon,

    Elle est belle, mais je n'aime pas trop ces bestioles !

    Bonne journée, bisous.

    2
    JS
    Jeudi 28 Juin 2012 à 08:42

    Faut éviter de la croiser. Sauf pour la prendre en photo...

    Bonne journée Yvon

    1
    Vosgien
    Jeudi 28 Juin 2012 à 08:32

    J'avoue en avoir peur ....

    Claude

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :